ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 31/3 - 2015  - pp.82-84  - doi:10.1007/s10243-015-0410-6
TITRE
Fracture isolée de la marge postérieure du tibia : un diagnostic oublié

TITLE
Isolated Fracture of the Posterior Margin of the Tibia: A Forgotten Diagnosis

RÉSUMÉ

La pathologie traumatique du pied et de la cheville est un motif fréquent de consultation aux urgences. Les fractures de la marge postérieure du tibia, anciennement dénommées fractures de la malléole postérieure, sont fréquentes. Elles sont le plus souvent associées à d’autres lésions ligamentaires ou osseuses touchant les différents éléments de la cheville et/ou du pied. Les fractures isolées de la marge postérieure du tibia sont relativement rares. On estime leur fréquence à environ 1 % de toutes les fractures de la cheville. Le mécanisme de survenue fait intervenir habituellement une hyperflexion plantaire du pied combinée à une compression axiale de la marge postérieure du tibia par le talus. Nous rapportons le cas clinique d’un patient victime d’une chute d’escalier chez qui le diagnostic a été posé secondairement grâce à la radiographie de la cheville de profil en rotation externe. L’évolution a été favorable malgré le retard de prise en charge.



ABSTRACT

Traumatic pathology of the foot and ankle is a common reason for emergency department visit. Fractures of the posterior margin of the tibia, formerly called the posterior malleolus fractures are frequents. They are most often associated with other ligament or bone lesions affecting different parts of the ankle and/or foot. Isolated fractures of the posterior margin of the tibia are relatively rare. Their frequency is estimated about 1% of all fractures of the ankle. The occurrence mechanism usually involves a hyperplantar flexion of the foot combined with axial compression of the posterior margin of the slope. We report the clinical case of a patient with a stair fall in whom the diagnosis was secondarily through the X-ray profile ankle in external rotation. The outcome was favorable despite the support of delay.



AUTEUR(S)
H. ZEJJARI, H. BOUSBAE, T. CHERRAD, J. LOUASTE, L. AMHAJJI, K. RACHID

MOTS-CLÉS
Marge postérieure du tibia, Fracture isolée, Traumatisme, Cheville

KEYWORDS
Posterior margin of the tibia, Isolated fracture, Trauma, Ankle

BIBLIOGRAPHIE
archives-mcp.revuesonline.com/revues/57/10.1007/s10243-015-0410-6.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (357 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier