ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 31/4 - 2015  - pp.111-114  - doi:10.1007/s10243-015-0423-1
TITRE
Les tendons des muscles fibulaires dans la polyarthrite rhumatoïde (étude IRM à partir de 63 pieds)

TITLE
Peroneal Tendons in Rheumatoid Arthritis (MRI Study from 63 Feet)

RÉSUMÉ

Les tendons des muscles fibulaires ne semblent pas avoir bénéficié d’une étude spécifique dans la polyarthrite rhumatoïde (PR). Soixante-trois pieds rhumatoïdes n’ayant subi ni intervention chirurgicale ni traitement par biothérapie ont bénéficié d’un examen clinique de l’arrière-pied et d’une IRM de l’arrière-pied avec injection de gadolinium. La moyenne d’âge est de 53,8 ans (26-75) et la durée moyenne de la maladie est de 9,8 ans (1-20). Trente-neuf pieds ont un valgus important et 14 pieds présentent une déformation en varus. Les lésions du tendon du tibial postérieur (PTT) sont très prédominantes et corrélées avec la présence de pannus synovial dans le sinus tarsi (p<0,001). Il n’est pas observé de lésion des tendons fibulaires sans la présence de lésions du PTT. Les lésions des tendons fibulaires sont corrélées avec la présence de pannus dans le sinus tarsi (p<0,05) mais ne sont pas corrélées à la présence d’un trouble de la statique du pied, notamment au varus de l’arrière-pied. Conclusion : quel que soit le trouble statique de l’arrière-pied, le traitement des lésions des tendons fibulaires dans la PR doit d’abord concerner l’atteinte inflammatoire de l’arrière-pied.



ABSTRACT

It seems that the fibularis tendons have not benefit by specific studies in rheumatoid arthritis (RA). 63 rheumatoid feet without neither surgery nor biologic therapy had clinical assessment of the hindfoot deformity and MRI of the hindfoot with gadolinium injection. The mean age is 53.8 years (26-75) and the mean disease duration is 9.8 years (1-20). It is observed 39 feet with important valgus hindfoot and 14 feet with varus hindfoot. The tibial posterior tendon (PTT) lesions are very predominant and correlated with sinus tarsi synovitis (p<0.001). No fibularis tendon lesion is observed without lesion of PTT. The fibularis tendon lesions are correlated with sinus tarsi synovitis (p<0.05). No correlation is observed between hindfoot varus deformity and fibularis tendon lesion. Conclusion: whatever is the static disorder of the hindfoot, the treatment of the fibular tendon lesions must firstly keep the inflammatory involvement under control.



AUTEUR(S)
M. BOUYSSET, J.-G. TEBIB, T. TAVERNIER, C. NEMOZ, A. EL TAIEF, J.-B. PIALAT, F. COURY

MOTS-CLÉS
Pied, Polyarthrite rhumatoïde, Tendons fibulaires

KEYWORDS
Foot, Rheumatoid arthritis, Peroneal tendons

BIBLIOGRAPHIE
archives-mcp.revuesonline.com/revues/57/10.1007/s10243-015-0423-1.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (359 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier