ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 20/2 - 2004  - pp.35-38  - doi:10.1007/s10243-004-0012-1
TITRE
Étude radiologique de face des métatarsiens en charge sur un pied normal et porteur d’un hallux valgus*

TITLE
X-ray study infront of metatarsal in charge on normal foot and with hallux valgus

RÉSUMÉ

L’avant-pied par les têtes de ses métatarsiens a une forme harmonieuse. Les résultats de ce travail montrent qu’elle peut être assimilée à une ou plusieurs formes géométriques : deux cercles ou une ellipse. L’étude ne permet pas de définir des centres idéaux à ces formes. Le choix des différents points n’est pas étranger à ce résultat insatisfaisant. Le choix de ces repères est donc discutable. L’extrémité du métatarsien est un repère plus facile à définir. Mais son choix n’apporte pas de meilleurs résultats.

Le choix de l’axe des abscisses et des ordonnées doit être facilement reproductible : c’est pourquoi a été choisi l’axe 2 et sa perpendiculaire passant par le centre de ses têtes. Ce deuxième axe n’est pas un très bon choix (difficulté à déterminer le centre des têtes). Il aurait été peut-être plus intéressant de choisir l’axe passant par le milieu du sésamoïde latéral comme le préconise M. Maestro et al.

Malgré ces erreurs de choix de repère, il se dessine au travers de cette étude une forme géométrique composée soit de 2 cercles, soit d’une ellipse intégrant l’avant-pied.

Les angles inter-métatarsiens sont constants. La progression géométrique de raison 2 entre les métatarsiens est la référence actuelle de normalité.

L’utilisation d’un logiciel de mesure permet la réalisation aisée des mesures de façon très précise, ainsi que la définition de forme géométrique. La détermination manuelle de ces formes est difficile et aléatoire. La qualité des radiographies est un frein à la numérisation. Elle a nécessité l’élimination de nombreuses radiographies.

Cette étude a pour principal défaut l’hétérogénéité de sa population. Cette hétérogénéité n’a pas permis de définir une « normalité géométrique ». La sélection de la population et l’amélioration des points repères devraient permettre de l’obtenir.



ABSTRACT

Owing to the heads of the metatarsals the forefoot has a harmonious shape. The results of this study show that it can be compared to one or several geometrical shapes—two circles or an ellipsis. The study does not allow the definition of the ideal centres of these shapes. The choice of different points is not foreign to this unsatisfactory result. It is difficult to determine the head of the metatarsal. The choice of this reference is therefore discussed. The extremity of the metatarsal is an easier reference to define, but it does not give improved results.

The choice of the X-axis and Y-axis should be easy to choose, hence the selection of the M2 axis and its perpendicular passing through the centre of its heads. This second axis is not a very good choice (it is difficult to determine the centre of the heads). It would perhaps be more interesting to choose the axis passing through the centre of the lateral sesamoïd, as Maestro et al. also recommend.

In spite of the errors in the choice of reference, a geometric shape combined, whether it be two circles or an ellipse, and integrated in the forefoot, takes shape during this study. The inter-metatarsal angles are constant, and the geometric progression of ratio two between the metatarsals is the current reference of normality.

The use of a measure software enables the easy and accurate realisation of measures, as well as the definition of a geometric shape. The manual determination of these shapes is difficult and uncertain. The quality of X-rays slows down the digital recording. It has meant the elimination of many X-rays.

This study has a principal flaw: the heterogeneousness of its population. This heterogeneousness has not allowed a definition of the geometric normality. The selection of the population and the improvements of reference points has meant that it is possible.



AUTEUR(S)
O. JARDE, J. VERNOIS, G. BASSE, J. DUMAS, H. BOUSTANI

MOTS-CLÉS
Métatarsien, Géométrie, Hallux valgus

KEYWORDS
Metatarsal, Geometry, Hallux valgus

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (485 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier