ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 21/1 - 2005  - pp.46-53  - doi:10.1007/s10243-005-0038-z
TITRE
L’arthrodèse talo-crurale: étude à long terme des résultats fonctionnels et radiologiques. Étude de la tolérance. À propos de 33 cas

TITLE
Functional and radiological outcome of ankle fusion. A 33 case report

RÉSUMÉ

Notre étude a porté sur 33 arthrodèses. Il s’agissait de 12 femmes et de 20 hommes. La moyenne d’âge était de 46,8 ans. Le recul post-opératoire était de 6,5 ans. Dans 85 % des cas, l’origine des lésions était traumatique, neurologique dans 6 % des cas et arthrosique primaire dans 9 % des cas.

Les patients ont bénéficié d’un examen clinique et radiologique pré-opératoire et post-opératoire. Nous avons ainsi pu faire une étude fonctionnelle de la cheville qui retrouve 51,5 % de bons et très bons résultats. Nous avons également étudié la position du pied dans les différents plans de l’espace. Nous avons ainsi retrouvé une mobilité médiotarsienne à 24. Nous avons aussi étudié le retentissement de l’arthrodèse talo-crurale sur la sous-talienne et la médiotarsienne à l’aide des clichés radiologiques.

Ces deux articulations étaient ainsi sujettes à une dégénérescence arthrosique avec une aggravation dans 73 % des cas et la sous-talienne par rapport à l’état préopératoire. Ceci entraînerait un mauvais résultat fonctionnel pour les cas les plus graves.

Au terme de cette étude et à 10 ans de recul minimum, il apparaissait donc que la position idéale de la cheville arthrodésée était à 90° ou avec un léger talus dans le plan sagittal, quelques degrés de valgus dans le plan frontal et une rotation de 10 à 15° afin de faciliter le déroulement du pas.



ABSTRACT

Our study concerned 33 fusions. It was about 12 women and 20 men. The average of age was 46.8 years. Postoperative follow-up was 6.5 years. In 85% of cases, origin of hurts was traumatic, neurological in 6% of cases and primary degenerative in 9% of cases.

Patients underwent preoperative and postoperative clinical and radiological examination. We make functional study of ankle that finds 51.5% of good and very good results. We studied position of the foot in various plans. We also studied effects of ankle fusion on subtalar and midfoot joints by means of radiological views. These joints were seat of degenerative arthritis with aggravation in 73% of cases for subtalar joint with regard to preoperative state. This would entail poor functional result for gravest cases. According to this study and after 10 years of minimum follow-up, it appears that ideal position of fusion is 90° or slight flexum in sagittal plan, some degrees of valgus in frontal plan and external rotation of 10° to 15° to facilitate progress of step.



AUTEUR(S)
O. JARDÉ, G. BASSE, J. VERNOIS, E. HAVET, J. DUMAS, B. OLORY

MOTS-CLÉS
Arthrodèse, Talo-crurale, Consolidation

KEYWORDS
Fusion, Ankle, Consolidation

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (567 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier