ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/3 - 2007  - pp.94-103  - doi:10.1007/s10243-007-0128-1
TITRE
Le pied diabétique: un exemple de la nécessité d’une prise en charge multidisciplinaire

TITLE
Diabetic foot: an example of the need for multidisciplinary management

RÉSUMÉ

Les complications du diabète et notamment le pied diabétique sont devenues un véritable enjeu de santé publique en raison de leur coût humain et financier. Le diabète reste ainsi aujourd’hui en France la première cause d’amputation non traumatique des membres inférieurs. La physiopathologie expliquant la fréquence et la gravité des complications trophiques des membres inférieurs chez les diabétiques est multifactorielle et dominée par la neuropathie sensitive. Celle-ci peut être dépistée par l’utilisation d’un monofilament de type Semmes-Weinstein. L’état vasculaire doit également être parfaitement évalué. Les lésions vasculaires chez le diabétique sont souvent diffuses et distales, rendant difficiles les gestes de revascularisation. Toutes les plaies sont volontiers infectées et compliquées d’ostéite. La détermination du germe responsable est indispensable à l’efficacité de l’antibiothérapie qui doit être prolongée en cas d’atteinte osseuse. Le traitement doit toujours débuter par la mise en décharge du pied. Cette décharge est souvent difficile à obtenir, mais est indispensable pour espérer une cicatrisation. Les soins locaux sont essentiels et reposent sur la compétence et la motivation des acteurs paramédicaux; dans ce cadre, la participation d’un pédicure-podologue bien formé à ce type de pathologie constitute un apport irremplaçable, permettant de dépister les anomalies statiques et d’améliorer les chances de guérison. L’hospitalisation est parfois nécessaire, notamment si la situation sociale ou l’état septique sont mal maîtrisés. Une antibiothérapie ne sera débutée qu’en cas de signe clinique d’infection, et sa durée dépendra de l’importance des lésions, notamment de l’existence d’une atteinte osseuse sous-jacente. Tous les efforts doivent tendre vers le développement des mesures préventives et de l’éducation thérapeutique des patients, mais aussi des acteurs de santé. L’implication harmonieuse d’équipe multidisciplinaire constitute l’élément essentiel de l’amélioration de la qualité des soins.



ABSTRACT

Diabetes complications, particularly diabetic foot, have become a real public health challenge because of their human and financial costs. In France, diabetes remains the no 1 cause of nontraumatic amputation of the lower limbs. The frequency and severity of trophic complications in the lower limbs in diabetic patients are explained by complex pathophysiology, most notably sensory neuropathy. This can be detected using a Semmes-Weinstein monofilament. Vascular status must also be perfectly evaluated. Vascular lesions are often diffuse and distal, making revascularisation procedures difficult. All these wounds are naturally infected and usually complicated by osteitis. The identification of the causal bacteria is essential for effective antibiotic therapy, which must be prolonged in case of bone infection. Treatment should always begin with offloading. Offloading is often difficult to achieve, but remains essential for healing. Local care is also key and depends on the competence and the initiative of the various members of the medical care team. The participation of a well-trained podiatrist-chiropodist experienced in treating this type of pathology is crucial and makes it possible to detect static abnormalities and improve the healing process. Hospitalization is sometimes necessary, especially if social and hygienic conditions cannot be controlled. When there are clinical signs of infection, antibiotic therapy is usually started. Its duration depends on the severity of the lesions, especially in the case of subjacent bone infection. All efforts must be made to, administer preventive measures, including patient and health provider education. The involvement of a multi-disciplinary team constitutes the essential element in improving quality of care.



AUTEUR(S)
L. BORDIER, C. GARCIA, C. MASCLET BERTRAND, C. DELAHAYE, O. DUPUY, H. MAYAUDON, B. BAUDUCEAU

MOTS-CLÉS
Pied diabétique, Neuropathie, Décharge, Prévention

KEYWORDS
Diabetic foot ulcer, Neuropathy, Offloading, Prevention

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (430 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier