ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/1 - 2008  - pp.16-21  - doi:10.1007/s10243-007-0141-4
TITRE
Syndrome des jambes sans repos

TITLE
Restless legs syndrome

RÉSUMÉ

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est caractérisé par un besoin urgent de mouvoir les jambes, ou d’autres parties du corps parfois, typiquement induit et/ou aggravé par le repos avec une recrudescence vespérale et nocturne. Ce syndrome pourrait affecter 7 à 10 % de la population dans le monde et 8,5 % de la population francçise. Une histoire familiale majore le risque de survenue de ce syndrome, suggérant une origine génétique en partie, en particulier pour les débuts à un âge précoce (avant 45 ans). Le SJSR apparaît être un dysfonctionnement du systéme dopaminergique étant aussi fréquemment associé avec une déficience ferrique. Le traitement passe en premier lieu par une prise en charge non pharmacologique, surtout dans les formes modérées de ce syndrome, avec une supplémentation ferrique le cas échéant, ainsi que l’éviction de prise de substances excitantes comme la caféine; une bonne alimentation, un respect des horaires de sommeil, un exercice physique régulier sont autant de conseils à respecter. Dans les cas sévéres, les traitements pharmacologiques seront indiqués incluant en premier lieu les agonistes dopaminergiques; lors d’échecs ou de résistances, les opioïdes ou les anticonvulsivants peuvent être proposés seuls ou en association avec les agonistes dopaminergiques; les benzodiazépines gardent une indication en cas d’insomnie persistante associée.



ABSTRACT

Restless legs syndrome (RLS) is characterized by a powerful urge to move the legs or other body parts, typically induced and/or aggravated by rest and becoming worse during the evening and night. This syndrome possibly affects 7% to 10% of the world population and 8.5% of the French population. Risk increases with family history, suggesting a genetic component, particularly for the early-onset (before age 45) form of the disorder. RLS appears to be caused by dysfunction of the dopamine system and is also frequently associated with iron deficiency. Nonpharmacologic management is the first appropriate approach, especially in milder cases, and includes iron supplementation when appropriate, avoidance of irritating substances such as caffeine, good nutrition, education about sleep hygiene, and regular physical exercise. In severe cases, pharmacologic treatments include dopaminergic agents, opioids, and anticonvulsants; benzodiazepines are used for RLS accompanied by chronic insomnia.



AUTEUR(S)
L. GUILLOTON, A. DROUET, D. FELTEN

MOTS-CLÉS
Syndrome des jambes sans repos, Mouvements anormaux, Trouble du sommeil, Dopamine, Traitement

KEYWORDS
Restless legs syndrome, Movement disorder, Sleep disturbance, Dopamine, Treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (109 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier