ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/3 - 2010  - pp.84-91  - doi:10.1007/s10243-010-0289-1
TITRE
Traitement endoscopique à une voie de l’aponévrosite plantaire : étude anatomique et résultats préliminaires d’une étude prospective

TITLE
One portal endoscopic treatment in plantar fasciitis: preliminary results of a prospective study

RÉSUMÉ

Le traitement de l’aponévrosite plantaire est avant tout médical, la chirurgie ne devant être proposée qu’en deuxième intention. L’inconvénient du traitement chirurgical à ciel ouvert est d’être pourvoyeur de complications cutanées, infectieuses ou encore d’aboutir à des interruptions prolongées d’activités. Le traitement chirurgical endoscopique a pour principal avantage de diminuer ces inconvénients.

Quel peut être l’apport d’un traitement endoscopique à une voie dans le cadre de l’aponévrosite plantaire ?

Nous avons utilisé le matériel dit d’Agee avec couteau monté sur une pièce à main. Après une étude cadavérique préalable portant sur huit pieds, nous avons réalisé une série prospective monocentrique depuis janvier 2008. La série se compose de cinq femmes et de trois hommes dont l’âge moyen est de 57 ans, opérés par un même opérateur. L’IMC moyen est de 28. L’intervention est survenue en moyenne après 20,3 mois de symptomatologie et de traitement médical.

Nous ne notons aucune complication précoce ou secondaire. La cicatrice est esthétique et de petite taille. La statique du pied ne présente aucun trouble iatrogène. La boiterie, présente dans 75 % des cas, a disparu. L’acte chirurgical dure en moyenne 11 minutes.

Le but de notre étude est de révéler les avantages du traitement chirurgical endoscopique à une voie par rapport aux autres techniques chirurgicales. La chirurgie conventionnelle à ciel ouvert est pourvoyeuse de douleurs postopératoires, de problèmes de cicatrisation. Elle comporte un risque infectieux et expose aussi à une impotence fonctionnelle. Bien que le recul moyen ne soit que de 8,4 mois, nous ne notons aucune complication cutanée, infectieuse ou fonctionnelle, la statique du pied étant préservée par le respect du fascia latéral de l’aponévrose.



ABSTRACT

The treatment of plantar fasciitis is foremost medical; surgery should only be put forward as a second choice. The inconvenience of open surgical treatment is that it is a source of skin or infectious complications, and it can also lead to extended periods of inactivity. The main advantage of endoscopic surgical treatment is to reduce those inconveniences.

What could be the benefit of a one-way endoscopic treatment within the framework of plantar fasciitis?

We used an equipment known as Agee with a knife set on an hand piece used. After a preliminary cadaveric study on eight feet, we carried out a prospective monocentric series starting from January 2008. This series is composed of five women and three men aged 57 on average, operated on by the same surgeon. The average BMI is 28. The intervention took place on average after 20.3 months of symptomatology and of medical treatment.

We do not notice any premature or secondary complications. The scar is both aesthetic and small. The static of the foot does not show any iatrogenic trouble. The limp present in 75% of the cases has disappeared. The surgical act lasts 11 minutes on average.

The aim of our study is to show the advantages of a one-way endoscopic surgical treatment compared with other surgical techniques. Conventional open surgery is a source of postoperative pain and healing problems. It includes an infectious risk and also exposes to functional impotence. Even though the average hindsight is of only 8.4 months, we do not notice any skin, infectious, or functional complications, the static of the foot being kept by respecting the lateral fascia of the fasciitis.



AUTEUR(S)
C. BOUQUET, B. MILLET-BARBÉ, A. BIRONNEAU, S. TEYSSEDOU, M. GRAU-ORTIZ, L.-E. GAYET

MOTS-CLÉS
Aponévrosite plantaire, Talalgie, Aponévrotomie endoscopique

KEYWORDS
Plantar fasciitis, Talalgia, Endoscopic fasciotomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (562 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier