ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/4 - 2010  - pp.97-104  - doi:10.1007/s10243-010-0298-4
TITRE
Le praticien face aux talalgies des spondylarthropathies

TITLE
The practitioner and heel pain associated with the spondylarthropathies

RÉSUMÉ

Au cours des spondylarthropathies, la talalgie reflète l’enthésopathie inflammatoire, alors que l’aspect d’orteil en saucisse est corrélé à la synovite. Bien que non spécifique de spondylarthropathie, l’enthésopathie est très caractéristique de l’affection. La talalgie est causée par l’enthésite calcanéenne, la bursite rétrocalcanéenne et la fasciite plantaire. Les critères diagnostiques sont discutés, en tant qu’aide au diagnostic précoce: critères de classification tels les critères d’Amor, les critères de l’ESSG (European Spondylarthropathy Study Group) et dernièrement les critères ASAS (Assessment of Spondylarthritis International Society). Nous avons également besoin de critères d’évolutivité, comme aide à la décision thérapeutique. Les caractéristiques des explorations morphologiques au cours des talalgies inflammatoires sont décrites, principalement pour la radiographie standard, l’échographie et l’IRM. La prise en charge thérapeutique fait d’abord appel aux mesures locales (orthèses plantaires et infiltrations de corticoïdes), aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS); en cas de talalgie réfractaire et de spondylarthropathie évolutive, la décision d’un traitement de fond par DMARDS ou par anti-TNF alpha est discutée.



ABSTRACT

In spondylarthropathy, heel pain reflects inflammatory enthesopathy, while a sausage-shaped big toe is correlated with synovitis. Although enthesopathy is not specific to spondylarthropathy, it is very characteristic of the condition. Heel pain is caused by calcaneal enthesitis, retro-calcaneal bursitis and plantar fasciitis. The diagnostic criteria are discussed, as an aid to early diagnosis: the Amor criteria, the ESSG (European Spondylarthropathy Study Group) criteria and finally, those of the ASAS (Assessment of Spondylarthritis International Society). We also need to have criteria for progression to help in therapeutic decision making. The modes of investigation for anatomical changes in inflammatory heel pain are described. These are principaslly standard X-rays, ultrasound and MRI. Management depends firstly on local measures (plantar orthoses and corticosteroid injections) and nonsteroidal anti-inflammatory agents. When the pain is refractory and the spondylarthropathy is progressive, the decision on treatment, with DMARDS or with anti-TNF alpha, needs to be explored.



AUTEUR(S)
P. BORDERIE

MOTS-CLÉS
Talalgie, Spondylarthropathies, Diagnostic précoce, Critères diagnostiques, Examens morphologiques, Traitements

KEYWORDS
Heel pain, Spondyloarthropathies, Early diagnosis, Diagnostic criteria, Morphological tests, Treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (112 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier