ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 27/1 - 2011  - pp.15-19  - doi:10.1007/s10243-010-0299-z
TITRE
L’abord postérolatéral dans le traitement des fractures trimalléolaires de la cheville (étude prospective de 22 cas)

TITLE
Posterolateral approach for the treatment of trimalleolar ankle fractures (a prospective study of 22 cases)

RÉSUMÉ

La prise en charge des fractures trimalléolaires nécessite une attention particulière pour le fragment marginal postérieur (FMP). Le but de notre travail est de montrer l’intérêt de la voie d’abord postérolatérale dans ce type de fracture à travers une série prospective de 22 fractures trimalléolaires à FMP volumineux colligées sur une période de deux ans. L’âge moyen des patients était de 39 ans, le sexe masculin était atteint dans 80 % des cas, les étiologies étaient dominées par les accidents de la voie publique. Nous avons noté une prédominance des fractures intertuberculaires. Les patients étaient installés en décubitus ventral ou latéral afin de pratiquer un abord postérolatéral pour la réduction et l’ostéosynthèse respectivement de la malléole fibulaire puis du FMP. Selon les critères de Vidal, les résultats étaient bons dans 72,7 %, acceptables dans 18,1 % et mauvais dans 8,2 % des cas. L’ostéosynthèse de la malléole postérieure est nécessaire quand elle touche 25 % de la surface tibiale. L’utilisation de cet abord postérolatéral nous a permis une bonne exposition pour obtenir la réduction et l’ostéosynthèse des malléoles fibulaire et postérieure.



ABSTRACT

The treatment of trimalleolar ankle fracture requires particular attention to the posterior marginal fragment. The purpose of this paper is to study the effect of the posterolateral approach for this type of fracture. We performed a prospective study of 22 cases over 2 years. The average age of the patients was 39 years; men were affected in 80% of the cases. Traffic accidents were found to be the principal cause of the fracture. We noted a predominance of intertubercular type fracture. For the posterolateral approach, the patient was positioned in posterior or lateral position. This approach permits good exposition, reduction and osteosynthesis of the lateral malleolus and later for the posterior marginal fragment. According to the Vidal ankle score, clinical and radiological results were good in 72.7 %, acceptable in 18.1 % and bad in 8.2% of cases.



AUTEUR(S)
S. FNINI, A. MESSOUDI, M. SIRAJLHAK, J. HASSOUNE, M. ARSSI, A. LARGAB

MOTS-CLÉS
Cheville, Fracture trimalléolaire, Abord postérolatéral

KEYWORDS
Ankle, Trimalleolar fracture, Posterolateral approach

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (279 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier