ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 28/1 - 2012  - pp.24-32  - doi:10.1007/s10243-012-0327-2
TITRE
Hallux valgus : mise au point sur l’analyse radiographique et la planification opératoire

TITLE
Hallux valgus: update on radiographic analysis and surgery preparation

RÉSUMÉ

La prise en charge de l’hallux valgus a été profondément modifiée depuis 20 ans. Le scarf a été la première étape au début des années 1990 en permettant la réduction du metatarsus varus, une dérotation de l’épiphyse et un accourcissement. La table ronde de la SOFCOT en 2002 a été la deuxième étape en insistant sur le DMAA et sa mesure radiologique. En parallèle, le GRECMIP exportait en France l’expérience de la chirurgie percutanée en s’appuyant sur l’expérience de Ischam et de De Prado. La planification opératoire devenait enfin reproductible avec des objectifs de recentrage de la tête de M1 sous les sésamoïdes, d’accourcissement du premier rayon en cas d’incongruence articulaire de la MP de l’hallux ou d’hallomégalie et de correction du DMAA. L’utilisation pré- et peropératoire de l’angle DM2AA permet de calculer la dérotation à appliquer à la surface articulaire distale de M1. Concernant les choix thérapeutiques, ils doivent être guidés par l’analyse radiographique, la plainte fonctionnelle et les comorbidités du patient. Le choix thérapeutique final ne peut pas se limiter à une opération type pour traiter l’ensemble des hallux valgus. Un metatarsus varus inférieur à 20° permet une chirurgie avec un site d’ostéotomie qui peut dépendre de l’habitude de l’opérateur. Par contre, un metatarsus varus supérieur à 20° ne peut être réduit que par une ostéotomie de la base (ou Lapidus) avec vérification peropératoire du nouveau DM2AA. Un DM2AA non réduit doit faire discuter une ostéotomie complémentaire distale de M1. Enfin, la chirurgie percutanée doit garder des indications précises: un hallux congénital avec un metatarsus varus inférieur à 16°. Son extension peut être étendue chez des opérateurs expérimentés qui pourront, à l’aide de spatules, majorer les capacités de translation des ostéotomies percutanées.



ABSTRACT

The management of hallux valgus (bunions) has seen significant changes over the last 20 years. The first stage, in the early 1990s, saw the introduction of the scarf osteotomy, allowing the reduction of the metatarsus varus, derotation of the epiphysis and a shortening. The second stage, in 2002, was the SOFCOT round table, emphasising the importance of the DMAA and its radiological evaluation. Alongside this, GRECMIP brought experience in percutaneous surgery to France, through the experience of Ischam and De Prado. Surgical planning finally became reproducible, with the aim of recentering the M1 head under the sesamoids, shortening of the 1st ray in cases of articular incongruity of the MP of the hallux or an oversized hallux and correction of the DMAA. The pre- and intraoperative use of the DM2AA angle allows the calculation of the derotation to be applied to the distal articular surface of the M1. When it comes to the choice of treatment, this is guided by the patient’s radiographic analysis, functional problems and co-morbidity. The choice of final treatment is not restricted to a typical operation to treat all types of hallux valgus. A metatarsus varus below 20° allows surgery with an osteotomy site that can depend on the preferences of the surgeon. However, a metatarsus varus greater than 20° can only be reduced by osteotomy of the base (or Lapidus procedure) with intraoperative verification of the new DM2AA. A non-reduced DM2AA means considering an additional distal osteotomy of the M1. Finally, percutaneous surgery must be restricted to specific cases: a congenital hallux with a metatarsus varus below 16°. Its extension can be achieved by experienced surgeons who are able, using forceps, to increase the translation capacity of percutaneous osteotomies.



AUTEUR(S)
X. ROUSSIGNOL, F.X. SEVESTRE, G. POLLE, J.-F. MALLET, N. BIGA, F. DUJARDIN

MOTS-CLÉS
Hallux valgus, Ostéotomie, Radiologie

KEYWORDS
Hallux valgus, Osteotomy, Radiology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (564 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier