ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 29/1 - 2013  - pp.23-26  - doi:10.1007/s10243-013-0351-x
TITRE
Les fractures de fatigue de l’extrémité distale de la fibula. À propos de trois cas avec revue de la littérature

TITLE
The stress fractures of the distal fibula. Report of three cases with literature review

RÉSUMÉ

Les fractures de fatigue sont des blessures qui surviennent à la suite de contraintes répétées et cycliques sur un os normal. Elles sont plus fréquentes aux membres inférieurs, l’atteinte fibulaire est rare et estimée à moins de 6 % de l’ensemble des localisations.

Il s’agit de la présentation rétrospective de trois cas de fractures de fatigue de l’extrémité distale de la fibula colligées dans les archives de notre service de traumatologie. La moyenne d’âge était de 29 ans (25–36) avec une prédominance masculine, dans deux cas la cheville droite était atteinte. La douleur était le maître symptôme, remontant à trois semaines dans deux cas et à dix jours dans un cas. L’interrogatoire orientait le diagnostic, l’examen physique était pauvre. L’imagerie aidait au diagnostic, l’échographie y contribuait formellement sur cet os superficiel. Le traitement était fondé sur la contention de la cheville par orthèse, l’arrêt de toute activité physique et le repos.

Toutes les fractures ont consolidé dans un délai de six à huit semaines.

Les nouvelles modalités thérapeutiques de stimulation de la consolidation osseuse seraient prometteuses chez le sportif de haut niveau.



ABSTRACT

The stress fractures are injuries that occur following repeated periodical constraints on a normal bone. They are more common on the lower members; the distal fibula localization is rare and it is estimated lower than 6% of all localizations.

It is about a retrospective study of three cases of stress fractures of distal fibula collected in the archives of the orthopedic department of our hospital. The average age was of 29 years (25–36 years) with a male predominance; in two cases the right ankle was affected. Pain was present in all cases, extending up to threeweeks in two cases and to ten days in one case. The anamnesis helped in the diagnosis, whereas the physical examination was poor. Imaging helped the diagnosis; ultrasound also contributed formally to it on this superficial localization of a bone like distal fibula. The conventional treatment is mainly based on immobilization of ankle by orthosis, avoiding all physical activities and taking rest. Results: The fractures in all cases healed within six to eight weeks.

The new therapeutic modes (stimulation of the osseous consolidation) are under assessment and would be promising to athletes.



AUTEUR(S)
S. BOUABID, O. ZADDOUG, B. CHAFFRY, D. BENCHEBBA, N. BOUSSELMAME, B. CHAGAR

MOTS-CLÉS
Microtraumatismes, Fracture fatigue, Extrémité distale fibula

KEYWORDS
Micro-traumatism, Stress fracture, Distal fibula

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (189 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier