ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 30/3 - 2014  - pp.69-74  - doi:10.1007/s10243-014-0389-4
TITRE
Complications de la chirurgie de l’hallux valgus : étude prospective. À propos d’une série continue de 804 pieds opérés par ostéotomie scarf du premier rayon

TITLE
Complication rate occurring after hallux valgus surgery: a prospective study. A consecutive series of 804 feet operated by first ray scarf osteotomy

RÉSUMÉ

Le premier objectif de ce travail prospectif et continu était de préciser le taux de complications après traitement chirurgical de l’hallux valgus par ostéotomie scarf du premier métatarsien et raccourcissement/varisation de la première phalange. Le deuxième objectif était d’évaluer le rôle des gestes associés sur les métatarsiens latéraux sur la survenue des complications secondaires. Le troisième objectif était de comparer nos résultats à ceux de la littérature.

L’étude a permis d’inclure tous les patients opérés pour hallux valgus sans maladie systémique associée de 1998 à 2005 (804 pieds opérés). Le recul minimum imposé était de quatre mois. En cas de problème à cette date, le patient était convoqué à nouveau à 12 mois. Nous avons relevé les complications durant l’hospitalisation et lors des révisions systématiques à 35 et 120 jours. Deux groupes ont été définis : groupe 1, chirurgie du premier rayon exclusivement ; groupe 2, chirurgie du premier rayon et chirurgie associée sur les métatarsiens latéraux. Deux types de calculs ont été effectués : un calcul du taux d’incidence global des complications et une analyse univariée pour évaluer le rôle de la chirurgie des métatarsiens latéraux dans la survenue des complications.

L’enraidissement de la première métatarsophalangienne (MTP1) a été retrouvé dans 5,2 % des cas et était majeur pour 0,9 % des cas, ce qui correspondait à la survenue d’une algoneurodystrophie (0,9 % des cas). Le retard de cicatrisation avait une incidence de 4,2 %. Chacune des autres complications avait une incidence inférieure à 1 % : infection superficielle (0,9 %), déplacement secondaire (0,6 %), lésion nerveuse (0,6 %), phlébite (0,5 %), rupture de matériel (0,1 %). Certaines complications n’ont pas été retrouvées dans cette série : élévation de la première tête métatarsienne et métatarsalgies de transfert, pseudarthrose, nécrose, hallux varus iatrogène, infection profonde. En dehors d’une durée d’enraidissement MTP1 postopératoire plus longue, les ostéotomies métatarsiennes latérales n’ont pas influé sur le taux de complications pour le premier rayon.

La revue de la littérature confirme la rareté des complications de ces ostéotomies et ne montre pas de diminution d’incidence des complications avec les techniques apparues après le scarf (chirurgie percutanée).

La connaissance des taux de complications permet une meilleure information du patient lors de l’entretien préopératoire.



ABSTRACT

The first aim of this prospective study was to find out the complication rate occurring after hallux valgus surgery treated by scarf osteotomies of the first metatarsal and shortening/varus displacement of the first phalange. Our second aim was to evaluate the impact of additional procedures on lateral metatarsals on the occurrence of secondary complications. Our third aim was to compare our results to those reported in the literature.

We enrolled in this trial all patients who underwent hallux valgus surgery and had no associated systemic disease, from 1998 to 2005 (804 operated feet). The minimal required follow-up was 4 months. In case of problems at this date, the patient was re-scheduled for a 12-month follow-up visit. We identified complications during the hospital stay and at the time of the systematic follow-up visits at 35 and 120 days. We divided the patients into two groups: group 1: first ray surgery only; and group 2: first ray surgery and additional procedure on lateral metatarsals. We calculated two types of data: the global incidence rate of complications and a univariate analysis to assess the role of lateral metatarsals surgery on complication occurrence.

Our findings confirmed a stiffness of the first metatarsophalangeal joint (MTP1) in 5.2% of cases. It was serious for 0.9% of cases, which corresponded to the onset of reflex sympathetic dystrophy (0.9% of cases). Delay in wound healing had an incidence of 4.2%. Each of the other complications had an incidence lower than 1%: superficial infection (0.9%), secondary displacement (0.6%), nerve injury (0.6%), phlebitis (0.5%), and device breaking (0.1%). Some complications were not found in this series: elevation of the first metatarsal head and transfer metatarsalgia, pseudarthrosis, necrosis, iatrogenic hallux valgus, deep site infection. Apart from a longer period of postoperative MTP1 stiffness, lateral metatarsal osteotomies did not affect the complication rate for the first ray.

The literature confirms the rarity of the complications of these osteotomies and does not show a lower incidence of complications with the techniques appeared after the scarf (percutaneous surgery).

Knowing the rate of complications enables us to better inform patients during the preoperative interview.



AUTEUR(S)
E. HAMMEL, N. POMMIER, B. CHABERT, M.-L. ABI-CHAHLA

MOTS-CLÉS
Hallux valgus, Ostéotomie, Complications

KEYWORDS
Hallux valgus, Osteotomy, Complications

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (116 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier